Alors que le monde s’apprête à changer de Millénaire, Madagascar sous l’impulsion de son Président a résolument décidé de changer de vision et de convertir sa ruralité en une de ses forces. C’est ainsi, par exemple, que le Développement rural a fait l’objet d’investissement conséquent.

-

Une hausse significative dès 1997

Depuis le retour de Didier Ratsiraka en 1997, les dépenses publiques allouées au développement rural affichent une hausse significative.  De 1997 à 1999, elles passeront de 804 milliards de Fmg à 1035 milliards de Fmg. En moyenne, elles représentent un peu plus d’un quart des dépenses publiques. Les investissements correspondant à presque 90% du financement !!!

-

Agriculture, pêche et environnement…

La moitié de ces investissements concerne bien évidemment les secteurs traditionnels de l’Agriculture et de la pêche. Et la vision d’un développement durable a amené à un financement des projets sur l’environnement.

-


1997

1998

1999

2000

Montant

%

Montant

%

Montant

%

Montant

%

Agriculture, foresterie, pêcherie

49 165

68 317

47 445

29 585

 

Cultures vivrières

13 911

28,29

14 940

21,87

19 994

42,14

12 094

40,88

Cultures industrielles

360

0,73

125

0,18

819

1,73

327

1,1

Foresterie

3 320

6,75

1 812

2,65

2 834

5,97

1 014

3,43

Pêcheries

3 738

7,6

1 498

2,19

3 639

7,67

4 269

14,43

Elevage

5 400

10,98

9 760

14,29

7 036

14,83

713

2,41

Recherche - développement

9 129

18,57

6 997

10,24

3 264

6,88

1 959

6,62

 

 

 

 

 

En milliers de US$

-


1997

1998

1999

2000

Montant

%

Montant

%

Montant

%

Montant

%

Environnement - ressources naturelles

17 920

19 916

26 732

22 270

Préservation et restauration

14 241

79,47

15 936

80,01

20 928

78,29

19 447

87,33

Exploration ressources minérales

 

 

 

 

860

3,22

1 550

6,96

Parcs nationaux, faune, flore

2 975

16,6

1 243

6,24

2 154

8,06

 

 

Planification ressources en eau

142

0,79

233

1,17

1 250

4,68

1 260

5,66

Ressources fonds marins

 

 

 

 

 

 

13

0,06

 

 

 

 

 

 

 

En milliers de US$

-

Mais aussi… transport et communication…

L’autre moitié a concerné le transport et la communication en zone rurale. Des secteurs qui gagneront en importance même dès 1999, en tenant compte de l’évolution du monde et de Madagascar.

-

1997

1998

1999

2000

 

Montant

Montant

Montant

Montant

Transport routier

39 184

25 774

32 968

10 813

-

Sans oublier le développement social, la mise en valeur des ressources humaines…

Conformément à l’objectif d’un développement socialement durable, le développement social, ainsi que la mise en valeur des ressources humaines en zone rurale représentent pas moins de 20% de l’investissement.

-

1997

1998

1999

2000

 

Montant

Montant

Montant

Montant

Développement social

20 089

21 470

29 022

12 724

Mise en valeur des ressources humaines

37721

35280

34702

18677

 

 

 

 

 

 

 

En milliers de US$

-

Précaution sociale par rapport à la vulnérabilité

Compte tenu de la vulnérabilité des zones rurales face aux différents catastrophes naturels, la politique de développement rural a prévu et un financement et une formation des acteurs concernés.

-

1997

1998

1999

2000

 

Montant

Montant

Montant

Montant

En prévision des catastrophes

3 553

4 364

3 358

4 008

 

 

 

 

 

 

 

En milliers de US$

-

Malgré la baisse tendancielle de l’Aide publique au développement, Didier Ratsiraka et son équipe ont vaillamment défendu une des particularités de la grande île, si bien que le développement rural continua de représenter la moitié des investissements. Le monde rural a bénéficié de plusieurs partenariats relatifs à l’ouverture économique.

-