Get the Flash Player to see this player.
ECHO D’UN DISCOURS DE RATSIRAKA DIDIER A SON ARRIVEE : "Dieu m’a donné une chose, un cerveau… profitez que je sois encore là, car j’ai une idée que j’aimerai partager à la classe politique, civile, militaire et à tous les Malgaches pour sortir Madagascar des crises cycliques"… Mba henoy fotsiny aho (Je ne demande qu’à ce qu’on m’écoute).

Mercredi 12 août, à 20h.... à vos écrans

Ratsiraka Didier Ignace se livre en direct sur TVM devant un pannel de journalistes.

Didier Ratsiraka: dialogue sans concession avec Cécile Lavrard-Meyer, MCF Sciences-Po Paris

« Faut-il voir en Didier Ratsiraka un nationaliste sourcilleux façonné par ses études françaises et ses rencontres avec les milieux progressistes internationaux ? Sa formation chrétienne a-t-elle, au contraire, laissé des traces durables, avec cette ambition, latente, de réconcilier socialisme et religion ? Serait-il plutôt un de ces « rêveurs éveillés – qu’évoque Sartre – dont le propre est, comme on sait, de ne pouvoir s’adapter au réel » ?

Gaullien pour les uns, manipulé pour les autres, séduisant pour tous, intelligent assurément, le président de la République Démocratique de Madagascar n’est pas de ces chefs d’État qui laissent indifférents, sortis de leur environnement national.

Peut-être, après tout, est-il à l’image de son pays : orgueilleux mais ouvert, complexé mais habile, produit composite du métissage culturel et de la tradition. » Lire la suite

 

 

Présidence d'honneur de l'Association "Chine-Afrique" (Extrait de l'Article de Davis R. - Midi Madagasikara)

(…) Didier Ratsiraka continue encore d’apporter sa contribution au développement du pays. L’ancien président est toujours à la recherche de solutions pour le développement de Madagascar et pour entretenir les relations socio-économiques avec les pays partenaires. Il a assisté à la cérémonie officielle d’installation de l’Association « Chine – Afrique » qui s’est tenue au « Café de la Gare » à Soarano. Une association composée d’une centaine de pays membres à travers le Continent noir et dont l’ancien président Didier Ratsiraka constitue le Président d’honneur. Lire la suite

Le travail pour la réconciliation et le développement de Madagascar continue !

Les principaux protagonistes aux différentes réunions qui se sont tenues au CCI depuis le 13 janvier dernier seraient certainement les premiers à reconnaître la fragilité du système qui s’est enfin mis en place : une recherche de solutions durables pour le développement, initiée et menée par des Malgaches et pour l’ensemble du peuple Malgache. Mais à voir leur ténacité, leur persévérance, leur volonté inébranlable… dans cet exercice inédit, on peut aussi avancer que nos anciens et actuels dirigeants, d’Etat ou d’église, sont bien les premiers à comprendre pourquoi ce travail en vue de la réconciliation est de toute importance, voire vitale pour la Nation. Lire la suite

-
Souveraineté de l’État malgache, Indépendance, réconciliation, et Unité nationale… Cohésion des forces armées, sortie de crise pérenne pour les Malgaches par les Malgaches

Lire la suite

-
UN DES PERES DE L’ESPRIT DES ACCORDS DE MAPUTO…

Lire la suite

Chasser le naturel, "le patriote" revient au galop !

En novembre 2008, il célèbre son anniversaire en privé dans sa résidence parisienne. Le sort de son pays prend le pas sur l’objet de la rencontre où il ne peut se retenir de commenter les pratiques et la politique nationale. Des paroles qui une fois arrivées à Madagascar ont produit le tollé qu’on connait.

Participation à la résolution de la crise

Didier Ratsiraka, a participé aux différentes réunions internationales organisées par le GIC dans la recherche d’une solution à la crise malgache… Une de ses phrases est restée dans les annales : « La dignité que l’on vous confère est une servitude que l’on vous impose ». Il a, entre autres, martelé que Madagascar ne doit pas perdre, à cause de ses politiciens, les financements dont il a besoin pour son développement... Il a fait du mot pardon et réconciliation des mots avec fondements au nom de l’intérêt supérieur de la Nation.

-
ACTA NON VERBA - COTE A COTE, DISCOURS ET REALISATIONS - ACTA NON VERBA

Didier Ratsiraka révèle une grande partie de son programme à travers ses discours. Un programme suivi d'actions et de réalisations. Le Credo ACTA NON VERBA est effectif, tant dans la mise en oeuvre des politiques fondamentales et spécifiques, que lors de l'instauration d'une République humaniste et écologique!!!

Depuis son premier mandat, où il partage sa vision, son idée de Révolution, jusqu'à l'époque de l'ouverture économique, les programmes conçus et mis en œuvre par Didier Ratsiraka renferment trois constantes : l’investissement en capital humain, la vision d’une responsabilité et d’une croissance partagées, et l’approche du développement par le genre.

Investissement en capital humain

Responsabilité et croissance partagées

L’approche par le genre

 

Madagascar est une île, à forte vocation agricole, et dont la population est jeune... Didier Ratsiraka fait de ces spécificités, des éléments fondateurs de programmes transversaux qui traitent de l’intégration régionale et de la mondialisation, du renforcement des capacités en zones agricole et rurale, et de la formation de la jeunesse malgache.

Intégration régionale et mondialisation

Renforcement des capacités en zones agricole et rurale

Formation de la jeunesse

 

Défendant la vision d’un développement qui ne peut se faire sans « le développement de tout homme, et de tout l’Homme » et d’une préservation conséquente de l’environnement, Didier Ratsiraka instaure la République Humaniste et Ecologique. Le développement durable en actions, avec un accent particulier sur la  biodiversité!

Développement durable, accent sur l’environnement

Le développement socialement durable

Axe focal : la Biodiversité endémique

 
Get the Flash Player to see this player.

Le contexte, les faits, les réalisations… que l’histoire retiendra.

De 1997 à 2002
- REALISATIONS MAJEURES
- ACTUS INTERRUPTA
Autres
-
De 1972 à 1991
- Politique de développement
- Réalisations 1975-1982 (Mg)
- Les Accords de coopération
- Voix des urnes
- Code des investissements
- Alternance
Autres